Baptiste joue à… FORT McMONEY

Un webdocu plutôt qu’un jeu

FortMcMoneyFront

Fort McMoney est une curieuse expérience. «Quand le documentaire se marrie au jeu vidéo», dit-on à l’écran d’accueil. Sûr, le documentaire qui explore cette ville canadienne, perdue dans le nord-est de l’Alberta mais surtout au beau milieu de terres riches en sables bitumineux, vaut le coup d’œil. L’intérêt de sa transformation en jeu vidéo est plus discutable: certains mécanismes renforcent l’immersion, mais intégrer un gameplay aux images, c’est aussi dénaturer le propos du reportage.  Lire la suite

Publicités

Geoff Keighley, la chose de Microsoft et Sony

doritos

Être capable de parler la bouche pleine de Doritos, voilà un skill dont le journaliste bi-classé menestrel Geoff Keighley a fait son e-sport. Le 22 novembre dernier, le «journaliste» canadien, qui officie notamment sur Spike TV et Game Trailer TV, twittait tranquillement ceci:

Lire la suite

Next Gen: machines for pigs

console war

Hé t’as vu? La Xbox One est là! Pis la Playstation 4! Woohoo! Next Gen! Top langouste!

Bof.

On passera sur les détails techniques pour plutôt se concentr… ah non, attendez, le problème est justement là. Le seul intérêt de ces nouvelles consoles, c’est d’être capables d’afficher plus de pixels que les précédentes. C’est ça la révolution générationnelle?

L’arrivée d’une nouvelle génération de machines, ça devrait être l’occasion de se faire décrocher la mâchoire. De voir des jeux qu’on n’aurait jamais cru possibles avant. Pour l’instant les consoles Next Gen me laissent complètement de marbre. Les premiers titres ne proposent absolument rien de transcendant. En gros, c’est la même chose qu’avant, mais en plus joli. Sauf que si on a l’habitude de jouer sur PC, il n’y a rien de bien excitant visuellement. Et du coup le seul intérêt de ces consoles tombe.  Lire la suite

Ubisoft s’apprête-t-il à fermer ses portes?

BWHAAAAAAAA!!!

Non. Mais avec un peu de chance, ce blog a gagné des milliers de clics grâce à ce titre tabloïdesque.

En revanche, on peut quand même dire que l’éditeur a connu des jours meilleurs. Au lieu d’engranger une bonne centaine de millions au premier semestre 2013 et se payer une piscine en diamants, comme prévu initialement, Ubisoft annonce plutôt une perte de 87 millions $. Alors que l’an dernier, pour la même période, la perte n’était que de 32 millions, soit rien du tout. Ubi nous a déjà annoncé les reports de Watch Dogs et The Crew. Ils s’attendent aussi à un troisième trimestre (celui qui inclut la période de Noël) moins fructueux que l’an passé bref, c’est pas fort.  Lire la suite