Next Gen: machines for pigs

console war

Hé t’as vu? La Xbox One est là! Pis la Playstation 4! Woohoo! Next Gen! Top langouste!

Bof.

On passera sur les détails techniques pour plutôt se concentr… ah non, attendez, le problème est justement là. Le seul intérêt de ces nouvelles consoles, c’est d’être capables d’afficher plus de pixels que les précédentes. C’est ça la révolution générationnelle?

L’arrivée d’une nouvelle génération de machines, ça devrait être l’occasion de se faire décrocher la mâchoire. De voir des jeux qu’on n’aurait jamais cru possibles avant. Pour l’instant les consoles Next Gen me laissent complètement de marbre. Les premiers titres ne proposent absolument rien de transcendant. En gros, c’est la même chose qu’avant, mais en plus joli. Sauf que si on a l’habitude de jouer sur PC, il n’y a rien de bien excitant visuellement. Et du coup le seul intérêt de ces consoles tombe. 

On dirait la politique Nintendo, qui change les consoles mais fournit toujours les mêmes jeux Mario ou Zelda. Sauf qu’au moins, qu’on aime ou pas, Nintendo essayait à chaque fois d’intégrer dans ses vieilles vieilles recettes un concept (la 3D, le contrôleur Wii, la gestion du deuxième écran sur DS…) Là, j’ai vraiment été très déçu, en regardant les premiers jeux Next Gen tourner, par cette terrible et tenace sensation de déjà-vu. C’est quand même un comble pour l’arrivée de nouvelles machines. Battlefield 4? Quelle blague: toujours aussi peu d’effort sur la campagne solo. Aucune évolution, à part les graphismes plus fins. Éloignez-vous de votre télé d’un mètre, et voilà, vous ne voyez plus la différence avec le 3.

  800px-Pet_pig

L’un de ces visuels représente un jeu moderne, l’autre représente un jeu ancien, le troisième représente un cochon domestiqué. Sauras-tu faire la différence?

Alors ok, on ne voit que les premiers jeux. On va être beau joueur, et laisser leur chance aux créatifs de tirer quelque chose de plus fondamental de ces deux bestiaux dans les années à venir. D’inventer de vraies «killer apps», des jeux qui marqueront l’identité de la PS4 et de la XboxOne, tout comme Ocarina of Time justifiait l’achat d’une N64 ou Resident Evil d’une PS One. Mais pour l’instant, Irma ne voit rien venir. Les gros éditeurs n’ont pourtant pas obtenus les kits de développement la veille au soir. Et à l’heure des campagnes publicitaires à neuf chiffres, je crains fort que l’on se contente de plus en plus de recycler timidement des concepts déjà vus en misant sur l’effet wow (et la pub donc).

Allez, pour être franc, je demande à voir ce que donnera Watch Dogs d’Ubisoft, avec sa possibilité d’intervenir sur une partie depuis une tablette. Le concept est intéressant, et en plus parfaitement calé à la thématique du jeu. Mais faudrait pas que ça se transforme en nouvelle combine pour coller tout le monde sur un réseau social payant, traqueur publicitaire, obligatoire, tueur de chats, [insérer un défaut ici].

En attendant, tant qu’on me servira Battlefield 3.5 en m’affirmant que c’est Battlefield 4, tant qu’on me vendra un nouveau Madden où certains défauts constatés depuis longtemps sont toujours là, bref, tant qu’on me resservira les plats de la veille avec un seau d’épices par-dessus pour changer le goût, je ne parlerai pas de révolution. Et je resterai sur PC.

Publicités

4 réactions sur “Next Gen: machines for pigs

  1. Dans cette masse de surexcitation, ça fait du bien de lire quelqu’un gardant la tête froide.
    Je partage entièrement ton opinion, particulièrement à propos des nouvelles consoles qui ne sont que des copies un peu plus puissante et plus tourné réseau sociaux (et espionnage, n’est ce pas Kinect ?) des anciennes… et des grands éditeurs qui donnent l’impression de nous resservir encore et toujours la même soupe avec de plus en plus avec pour seuls efforts leur campagne de pub.
    Mais je tiens juste à mettre plus en avant Nintendo, qui essaie d’innover malgré tout, même si ses idées ne sont pas forcément des réussites, et qui reste malgré tout dans son aura de casual alors qu’il pourrait être bien plus intéressant si certains éditeurs osaient une exclusivité sur sa console… mais ce n’est pas gagné.

  2. Oui, Nintendo on ne peut pas leur enlever le mérite de vouloir associer changement de génération avec changement de gameplay. Le problème, pour eux, c’est que ce sont toujours les mêmes licences, du coup l’impression de déjà-vu est quand même là. Et je dis ça, j’ai possédé une NES, une super NES et une N64, je suis loin d’être un Nintendo hater. Mais j’ai fini par me lasser un peu de leurs franchises.

    • Ce n’est pas faux, même s’ils essaient de revigorer certaines de leur franchises en les prêtant à des éditeurs tiers, ce qui a donné des jeux comme Metroid : Other M ou Donkey Kong Country Returns, il n’y a pas vraiment de grande nouveauté… Je persiste malgré tout sur le peu de grands jeux hors franchise Nintendo sur leur console, je ne parvient qu’à penser à Xenoblade, Monster Hunter Tri, Pandora’s Heart et Okami… Il suffirait d’un (gros) coup de pouce pour que la machine soit bien lancé et qu’on ait des nouveautés.

  3. Pingback: Baptiste joue à… SKYRIM | BAPTISTE JOUE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s