Ubisoft va-t-il délocaliser ses grosses franchises hors de Montréal?

Watch Dogs: succès obligatoire

Image-du-jeu-Watch-Dogs

Si vous suivez un peu les nouvelles de l’industrie, vous devez être au courant qu’Ubisoft a décidé d’investir 28 millions de dollars, non pas dans mon compte en banque, mais dans son studio à Québec. Cet investissement sur 3 ans permettra à la modeste PME d’embaucher une centaine de salariés supplémentaires, pour aboutir à 425 employés sur place. Cette nouvelle n’est que la dernière d’une série d’actualités qui me laissent penser qu’Ubi a l’intention de déconcentrer un peu ses activités hors de Montréal.

Lire la suite

Profil des gamers

Plus de joueuses et de seniors? 

objection

54% des joueurs canadiens sont des joueurs. «Quelle phrase idiote!» vous dites-vous. Si j’avais voulu suivre le discours ambiant, j’aurais plutôt attaqué en disant que 46% des joueurs canadiens sont des joueuses. Mais quand je lis le profil des joueurs établi par l’association canadienne du logiciel de divertissement (ALD, ou ESA en english) pour l’année 2013, je vois plutôt des nuances à apporter aux affirmations ressassées depuis quelques années. De plus en plus de femmes et de seniors s’emparent des manettes nous dit-on? Ça reste à voir. Lire la suite

Baptiste joue à NIVEUS

Le yéti gagna une promotion en mangeant le policier

gameid_466_screens_niveus_river

Niveus, c’est un petit projet indépendant bricolé en deux temps trois mouvements par Black Otus pour l’Indie Speed Run. Quand je dis deux temps trois mouvements, il faut comprendre 48 heures, puisque c’est l’une des règles du concours, qui imposait aussi deux thèmes en octobre dernier:  »yéti » et  »promotion ». Personnellement, j’aurais tout de suite imaginé une réécriture de Tintin au Tibet où le capitaine Haddock serait devenu colonel de vaisseau spatial. Le yéti aurait fait un bon Chewbacca, mais je ne suis pas sûr que le jury aurait approuvé. Lire la suite

16 500 emplois dans le jeu vidéo au Canada

Le jeu vidéo pris au sérieux

Vous connaissez l’ALD? Il s’agit de l’Association Canadienne du Logiciel et du Divertissement (ce qui devrait donner normalement l’acronyme ACLD, mais bon). En anglais, on parle de l’ESAC, pour Entertainment Software Association of Canada (tiens, il y a le C cette fois). Pour les Français qui ont l’excellente idée de lire ce blog, oui, le bilinguisme officiel du Canada oblige toutes les institutions à traduire en anglais et en français. Et oui, on peut comparer l’ALD au Syndicat National du Jeu Vidéo. Bref, l’ALD a pondu récemment un rapport photographiant l’industrie du jeu vidéo dans l’ensemble du Canada pour l’année 2013. Ah, il est pas traduit en français lui.

Lire la suite

Lu grâce à Assassin’s Creed Black Flag

Selkirk, le vrai Robinson Crusoé

alex-selkirk-robinson-crusoe

J’ai un faible pour les jeux d’Ubisoft. Le scénario des Far Cry et Assassin’s Creed gagnerait certainement à être peaufiné, mais j’aime leurs univers. Et j’apprécie beaucoup le soin apporté par l’éditeur à l’écriture des textes. Il y a quelques jours, en lisant un extrait de l’encyclopédie inclue dans Assassin’s Creed Black Flag, j’ai découvert que Robinson Crusoé avait vraiment existé. Dans la vraie vie, il s’appelait Alexander Selkirk. Lire la suite

7,2 millions de Next Gen vendues

Normal

picsoucasepiecesenlairpm422

Ah ça, on savait qu’on y aurait droit, et on n’est pas déçu: trois petits mois après leur sortie, la guerre des chiffres entre Sony et Microsoft bat son plein. Ce 6 janvier, Grosoft a montré ses gros muscles de douchebag: «on a vendu trois millions de XboxOne t’entends?! On a la plus grosse! America fuck yeah!!!» aurait déclaré un Steve Ballmer hystérique depuis sa maison de retraite en briques de diamants. Et le concours de qui a la plus grosse, c’est tellement fondamental que dès le lendemain, Sony a annoncé avoir vendu 4,2 millions de PS4.

Lire la suite

Ma visite au musée de la civilisation de Québec

Remarquable Histoire de Jeu Vidéo

2

De passage dans la ville de Québec pour les derniers jours de l’année 2013, il fallait bien que j’aille visiter l’exposition Une histoire de jeux vidéo, au Musée de la civilisation. Cette expo, pensée au départ par l’association française de retro gaming MO5.COM, a ensuite été adaptée par le Musée de la civilisation. Et force est d’admettre que le résultat vaut le détour. Pour une fois, je vais tâcher de pas trop écrire, et de surtout laisser place aux photos que j’ai prises sur place.

Lire la suite