Ubisoft va-t-il délocaliser ses grosses franchises hors de Montréal?

Watch Dogs: succès obligatoire

Image-du-jeu-Watch-Dogs

Si vous suivez un peu les nouvelles de l’industrie, vous devez être au courant qu’Ubisoft a décidé d’investir 28 millions de dollars, non pas dans mon compte en banque, mais dans son studio à Québec. Cet investissement sur 3 ans permettra à la modeste PME d’embaucher une centaine de salariés supplémentaires, pour aboutir à 425 employés sur place. Cette nouvelle n’est que la dernière d’une série d’actualités qui me laissent penser qu’Ubi a l’intention de déconcentrer un peu ses activités hors de Montréal.

On le sait, le plus gros studio d’Ubisoft se situe à Montréal, avec 2300 employés. Assassin’s Creed sort de leurs fourneaux. On y développe aussi la nouvelle franchise très attendue Watch Dogs. Tellement attendue que l’éditeur a essuyé une sacrée volée de critiques lorsqu’il a annoncé que le jeu ne pourrait pas sortir en novembre 2013 comme prévu, mais six mois plus tard. Ce report avait conduit Ubisoft à réduire ses prévisions de chiffre d’affaires de 30% pour l’exerce 2013-2014, Du côté de la Bourse, où la patience n’est guère une vertu, sa valeur avait plongé (et remontera lorsque les jeux se vendront tous en même temps…). Les récentes rumeurs voulant que la version Wii U de Watch Dogs soit annulée n’ont rien arrangé. Ubisoft Montréal a donc intérêt à mettre les bouchées doubles pour boucler un titre fin prêt et à la hauteur des espérances.

ubisoft

Voilà pourquoi j’ai prêté attention aux confidences de ma boulangère, qui me disait encore hier matin que le studio de Québec pourrait se voir refiler le destin de la série Assassin’s Creed. Il faut bien décharger un peu le grand frère montréalais, vu qu’il a besoin de se concentrer.

La rumeur a commencé à circuler dans toutes les bonnes boucheries en juin dernier, lorsque le studio de Québec a recruté François Pelland comme nouveau directeur du développement. Ce dernier était à la tête d’Assassin’s Creed 3.

Moi je dis, un Assassin qui se balade sur les toits de Québec, c’est louche…

Et comme les rumeurs ne viennent jamais seules, mon coiffeur m’a aussi signalé que le CV fort révélateur d’un employé a été malencontreusement échappé dans le studio de Shanghaï. C’était celui de Xavier Plagnal, le directeur de la conception chez Ubi Shanghai. Il y occupe désormais le poste de  »directeur de contenu sur Far Cry 4 ». Ubi Shanghai avait déjà réalisé l’extension rétro délirante Blood Dragon pour Far Cry 3, donc l’expertise est là.

Alors dans les deux cas, cela ne veut pas dire que Montréal ne fera rien. Ubisoft aime bien faire travailler plusieurs studios sur ses gros jeux AAA. Mais l’allocation de ressources supplémentaires à Québec, ou spécialisées en Chine, laisse penser que le big boss Yves Guillemot ne tient pas à mettre tous ses jeux dans le même panier… Cela me parait un message clair aux développeurs montréalais: interdiction de se planter sur Watch Dogs.

images

Non parce que le DRH n’est pas commode, il parait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s