Baptiste joue à THE CREW

Je suis le touriste de la route!

pic_20160916_225246_4096x2160

Je n’aime pas les jeux de voiture, mais j’aime bien The Crew. Non, je ne suis pas bipolaire (mon psychiatre me le répète trois fois par jour). Mais The Crew m’a apporté ce que peu de titres du genre mettent en avant: la possibilité de rouler n’importe où aux États-Unis, sans but, pour la balade.

Car c’est bien sûr la grande particularité de The Crew, qu’Ubisoft offre gratuitement ce mois-ci dans le cadre de son 30e anniversaire: sous prétexte d’un scénario facile à zapper, le jeu vous largue tout simplement dans le territoire des États-Unis. Et roule ma poule.

Oh, bien sûr, la carte n’est pas à l’échelle 1:1. Mais tout de même, il faut bien compter plus d’une heure pour rallier la cote Est à la cote Ouest, sans trop de détours et en roulant sur autoroute. Le tout en excès de vitesse, comme ce genre de jeu y encourage.

Pic_20160917_182707_4096x2160.png

De New York à Los Angeles, en passant par Yellowstone, la Floride ou le Grand Canyon, les USA abritent suffisamment de destinations marquantes pour donner envie d’aller voir leur réplique en 3D. Il n’y a aucun temps de chargement, rien n’interdit de sortir de la route pour labourer n’importe quel champ à coup de pneus ou de gâcher la quiétude d’un parc national. Par défaut, le jeu pardonne très généreusement les écarts de conduite, on peut enchaîner les accrochages et continuer de rouler.

Pour moi qui revient à peine d’un road-trip dans l’ouest du Canada, c’est parfait. Je roule, je regarde, je prends des photos, et je repars ailleurs voir du pays.

Pic_20160916_233040_4096x2160.png

Rouler sans tuning

Si on m’avait demandé ce que j’attendais d’un jeu de voiture, j’aurais répondu « ça ». Les concours de qui a la plus grosse vitesse ne m’intéressent pas vraiment, je me moque complètement du tuning et n’ai aucun intérêt pour les voitures-rabaissées-wesh-wesh-regarde-mes-jantes. Donc, quand j’ai lancé The Crew, et dès que j’en ai eu l’occasion, j’ai lâché le scénario qui me demandait d’aller acheter un autre engin dont je n’avais rien à foutre. J’ai sélectionné quelques musiques planantes dans la radio du jeu, pris mes lunettes de soleil, jeté mes lunettes de soleil (c’est vraiment trop douchebag), et me suis lancé sur l’autoroute depuis Detroit, direction Seattle, en traversant le parc Yellowstone enneigé. Arrivé dans l’ouest? On longe la côte jusqu’à L.A. Pourquoi? Pour rien. Pour voir. Les vacances.

Pic_20160925_001652_4096x2160.png

Baisser les suspensions, ajouter des ailerons, changer de voiture? Bah je pourrais, mais je m’en fous, et je peux très bien profiter du jeu sans cela. The Crew nous fiche une paix royale si on en a envie. Bon, il y a bien un défi de vitesse ou une course locale qui nous fait du pied tous les 5 kilomètres, mais il suffit de les ignorer.

C’était beau comme un road-trip. Le jeu gère un cycle jour-nuit et la météo, ce qui ajoute de la variété au nombre déjà impressionnant de cartes postales qui défile sous nos yeux. Quand on joue comme moi, juste pour faire le touriste, tout ce qu’on a envie de faire, c’est de s’arrêter de temps en temps et prendre des photos. Et pour cela, le mode caméra est vraiment bien fichu, puisqu’il permet de tout paramétrer, y compris de reconfigurer la météo, le flou de l’image ou l’heure du jour.

Pic_20160925_002546_4096x2160.png

Je sais bien que The Crew n’est pas le seul jeu de voiture à proposer un monde ouvert de la sorte. Mais la plupart de ses concurrents ont tellement mis de l’avant leur côté tuning, course et beaufitude, que ça m’a toujours refroidi. Je suis certain que The Crew n’échappe pas à ces clichés en grattant un peu. Mais pour une fois qu’un jeu s’est d’abord vendu comme un prétexte à balades, j’achète (surtout quand c’est gratuit). J’irai sans doute tester les courses du scénario un peu plus tard, histoire de voir. Mais je sens que cette histoire de pseudos rebelles de la route va vite me gaver. Pas grave. Je ne tiens pas à me prendre pour l’aigle de la route. Juste le touriste.

pic_20160916_231825_4096x2160

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s