Un crédit d’impôt pour le jeu vidéo britannique

La Reine n’y est pour rien, par contre

Flag_of_the_United_Kingdom.svg

La guerre des crédits d’impôt continue au royaume du jeu vidéo. Alors qu’on n’y croyait plus, c’est au tour du Royaume Uni de s’armer: la Commission Européenne y a validé cette semaine un dispositif équivalent au Crédit d’Impôt Jeu Vidéo français. La « Tax Relief System for Video Game Producers » permettra aux studios de développement d’obtenir en retours d’impôts jusqu’à 25% des coûts de développement.

Lire la suite

Ubisoft va-t-il délocaliser ses grosses franchises hors de Montréal?

Watch Dogs: succès obligatoire

Image-du-jeu-Watch-Dogs

Si vous suivez un peu les nouvelles de l’industrie, vous devez être au courant qu’Ubisoft a décidé d’investir 28 millions de dollars, non pas dans mon compte en banque, mais dans son studio à Québec. Cet investissement sur 3 ans permettra à la modeste PME d’embaucher une centaine de salariés supplémentaires, pour aboutir à 425 employés sur place. Cette nouvelle n’est que la dernière d’une série d’actualités qui me laissent penser qu’Ubi a l’intention de déconcentrer un peu ses activités hors de Montréal.

Lire la suite

16 500 emplois dans le jeu vidéo au Canada

Le jeu vidéo pris au sérieux

Vous connaissez l’ALD? Il s’agit de l’Association Canadienne du Logiciel et du Divertissement (ce qui devrait donner normalement l’acronyme ACLD, mais bon). En anglais, on parle de l’ESAC, pour Entertainment Software Association of Canada (tiens, il y a le C cette fois). Pour les Français qui ont l’excellente idée de lire ce blog, oui, le bilinguisme officiel du Canada oblige toutes les institutions à traduire en anglais et en français. Et oui, on peut comparer l’ALD au Syndicat National du Jeu Vidéo. Bref, l’ALD a pondu récemment un rapport photographiant l’industrie du jeu vidéo dans l’ensemble du Canada pour l’année 2013. Ah, il est pas traduit en français lui.

Lire la suite

7,2 millions de Next Gen vendues

Normal

picsoucasepiecesenlairpm422

Ah ça, on savait qu’on y aurait droit, et on n’est pas déçu: trois petits mois après leur sortie, la guerre des chiffres entre Sony et Microsoft bat son plein. Ce 6 janvier, Grosoft a montré ses gros muscles de douchebag: «on a vendu trois millions de XboxOne t’entends?! On a la plus grosse! America fuck yeah!!!» aurait déclaré un Steve Ballmer hystérique depuis sa maison de retraite en briques de diamants. Et le concours de qui a la plus grosse, c’est tellement fondamental que dès le lendemain, Sony a annoncé avoir vendu 4,2 millions de PS4.

Lire la suite

Jeux vidéo et argent public

Et si la France copiait le Québec?

photo-2

Le quotidien d’information québécois La Presse a récemment publié un article chiffrant la rentabilité de la célèbre et généreuse aide gouvernementale québécoise à l’industrie du jeu vidéo. 10,6% ou 6,3%, selon les interprétations (on y revient plus bas), mais une chose est sûre: l’État y gagne de l’argent et des emplois au bout du compte. Ce constat est une bonne occasion de revenir sur le sujet, mais aussi de comparer les industries vidéoludiques québécoise et française, à l’heure où le SNJV a publié son livre blanc sur l’état du jeu vidéo dans l’Hexagone.

Lire la suite

Baisse des ventes US de jeux vidéo

Non, ne pleurez pas

video-game-sales-store-shelves

Sans surprise, les ventes de jeux vidéo devraient reculer en novembre aux États-Unis vient d’annoncer le courtier financier Wedbush Securities. Même que la baisse serait de l’ordre de 13% par rapport à l’an dernier, et que ces ventes étaient plutôt à la hausse ces trois derniers mois. Lire la suite